BLOG

QUI SUIS JE
CONTACT
TIRAGES
BLOG
INSTAGRAM

Ça va faire un moment que je n'ai pas pratiqué l'exercice d'écrire sur mes images. En effet, il est vrai que pour mes confidences photographiques, c'est l'instagram qui a pris le dessus sur le blog. Néanmoins mes post sont assez décousus ; et moi j'ai vraiment envie de vous expliquer toute l'histoire de ma Marie-Madeleine. Peut - être suis-je un peu rouillée, mais j'ai la certitude au fin fond de moi que l'écriture, c'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas. Jamais. 

Heu d'abord c'est quoi Du poil au Coeur ? Du Poil au Cœur (DPAC pour les intimes) est la nouvelle série photographique...

Aujourd'hui, Le Petit Cabinet est exposé à Pondetera, en Italie, et comme ce n'est pas la porte d'a côté, voilà  exprès pour toi une petite visite guidée virtuelle :

Le Petit Cabinet, c'est un projet sur lequel j'ai travaillé pendant à peu près deux ans. C'est à ce jour, mon projet le plus abouti et sûrement le plus personnel. C'est un travail photographique qui sort de ma tête, de mes tripes, et de mes trous de nez. Le petit Cabinet c'est toute une histoire. Une histoire de solitude et d'isolement. Une histoire d'amour, ratée, comme d'habitude. Une histoire imaginaire, inspirée des contes, mais aussi affreu...

♫ Je te propose de te mettre dans l'ambiance avant même de commencer à lire. ♫

                               Réaliser mon propre Violon d'Ingres, c'est une idée qui me trotte dans la tête depuis un moment. 
C'est une image iconique, et c'est pas toujours facile de citer des œuvres d'autrui dans son propre travail. Mais il y a quelque de chose de très tenant, de précieux, de poétique dans le fait de citer une oeuvre qui t'a précédé(e). D'ailleurs, de nombreux artistes le font, chacun avec une manière et une sensibilité différente...

A côté de mon activité de photographe-plasticienne-névrosée, je propose et anime des ateliers d'arts et d''expression plastique.
En décembre dernier, le Musée Régional d'Art Contemporain de Sérignan m'a proposé d'intervenir pour un atelier de 3 jours dans le cadre de leur programme " Mes vacances au musée". Aussi, comme l'équipe du musée à bien pris soin de documenter l'atelier, je me suis dit que c'était l'occasion parfaite pour rédiger un article sur l'envers du décor de ces fameux ateliers et te montrer comment je fonctionne. (Chaque atelier étant unique cet article est seulement un exemple parmi tant d'...

 L'état des pommes et du plat, en ce lundi 28 novembre 2016.

Avant de commencer, il y a trois choses à savoir :

  1. Ma mère achète des pommes ; des vertes et des jaunes. Parfois des rouges, mais c'est plus rare. Elle a des périodes pommes. Et des périodes non-pommes. Elle en achète beaucoup. Parfois, elle les achète et ne les mange pas.Elle achète aussi des plats, et des coupes. Des plats en verre, des plats en fer. Elles les achète aux puces ou à Emmaüs. Elle aime les contenants anciens et un peu abîmés. 

  2. Ma mère range ses pommes - parfois ses poires et son raisin - dans les plats chinés. Quan...

Voilà bien longtemps que je n'ai pas écrit d'article sur mon blog.

On dit souvent  souvent que ce n'est pas la première année après l'école la plus rude, mais la seconde.

Et bien, je le confirme ! Il est vrai que l'année dernière tout roulait plutôt pas mal, j'ai tout de même produit deux séries  - Les Confineries et Chkoun' Aïcha - j'ai beaucoup donné de moi et ça m'a un peu essoufflée. Plastiquement parlant.  Mais cette année, tout s'est un peu essoufflé. 
 

Pour faire des choses, il faut avant tout faire des dossiers, des dossiers [...] et des dossiers. Je l'avoue toujours eu une relation assez chaoti...

Jeudi 10 mars, c'était le vernissage de l'exposition La fissure des Timidités  dans la galerie de l'Ecole des Beaux Arts de Montpellier Agglomération. C'est une exposition collective qui regroupe des jeunes artistes et des étudiants de l'ESBAMA ainsi que de l'ENSAM. Cette année, l'exposition tournait autour du Jardin des Plantes et de l'institut Botanique de Montpellier, qui nous ont gracieusement ouvert leurs portes, leurs serres, et leurs herbiers. La fissure des Timidités est un des nombreaux projet créé et suivi par l'infatigable et l'aaaadorable groupe de recherche SKENE. (Je s...

Je sais pas vous, mais moi, j'ai rencontré Aicha au détour d'un bouquin.

 

Je suis en ce moment, très souvent plongée dans des ouvrages qui tournent autour de la beauté et de l'esthétique. Mon édition d' Histoire de la beauté: le corps et l'art d'embellir de la Renaissance à nos jours est truffée de surlignages de toutes les couleurs, de ratures et de notes griffonnées au stylo bille. Je me suis fait la réflexion, plus récemment, que tous les ouvrages que je consulte, consacrent 90 % de leurs études à la beauté occidentale. Pareillement, la majorité des contes, peintures, écrits etc... dont je m'inspire...

 J'ai animé, pendant le mois de juillet dernier un atelier dans le cadre des Portes du Temps au château d'Espeyran. Les portes du temps est un évènement qui se déroule tous les ans, et qui acceueille des groupes d'enfants sur  une durée de trois jours pour s'impliquer des lieux patrimoniaux dans lesquels ils sont, participer à des ateliers pédagogiques, et aussi s'amuser.
C'est Flore, avec son association Curiositez! qui m'a invitée en tant qu'intervenante.

Le thème de cette année était le Regard et l'Invisible. Mon atelier s'appelait créer l'invisible ; il était basé autour de notions d'invisible, de...

La récente interview que m'a proposée Nadia (à lire ici) sur mes débuts dans la vie d'artiste m'a fait réfléchir sur cette première année en tant que photographe plasticienne. Du positif, du négatif, de la joie, et comme toujours avec moi des torrents de larmes.

 

  • Un job :
    J'ai eu la chance de dégoter un travail en tant qu'animatrice, ce qui m'a permis de travailler et de mettre en place des ateliers artistiques et manuels pour les jeunes enfants. Cela m'a aussi permis de payer mon loyer. Et mes chaussures. Mais pas que...  J'aime ces contacts, cette pédagogie, ces partages. J'ai continué à faire des int...

Samedi 16 mai, c'était la nuit des musées. Le moment pour Jimmy et moi de présenter au public le résultat des travaux que nous avons menés pendant ces six mois au château d'Espeyran. 


Samedi 16 mai, ses Bredouillards tournaient dehors sous le vent (non sans quelques grincements) et les nanas de mes Confineries étaient instaallées confortablement au rez-de-chaussée.

 

Toutes les photographies sont des tirages fine art, contre collés sur dibond et sont serties de cadres américains. Ne pouvant faire des trous dans un château du 19ième, j'ai très tôt pris le parti de "poser" les photographies parmi le mobili...

L'urticacée est la sixième et dernière photo réalisée au château d'Espeyran. Elle est plus "légère" que les autres dans la série, ainsi elle fait office de respiration. Parce que j'ai décidé que cette image devait être simple et aérée,  il y a beaucoup moins d'accessoires et de décorations que sur certaines autres.

  • Quand il s'agit de mes images, je ne suis pas du tout exigeante sur le profil et le type de morphologie de mes modèles. Je ne cours pas après les 34 et les 36 ! J'adapte les tenues et accessoires en fonction de la morphologie du modèle. Seulement pour cette image dans laquelle la compo jouait...

" Voici plus de mille ans que sa douce folie
Murmure sa romance à la brise du soir. "

 

 

La fin de la résidence se rapproche petit à petit. La restitution de nos travaux se fera dans approximativement un mois. Pour être clémente avec moi - même , on va dire que je suis PRESQUE  dans les temps. La chambre de Berthe est mon avant-dernière photo. C'est une des images qui m'a demandé le plus de temps de préparation en amont.

 Deux grosses inspirations principales m'ont permis d'assouvir mes pulsions florales du moment : la figure de l'Ophélie et les décors de Peau d'Ane de J.Demy :

 

  •  .Je vous passe mes moult r...

Dans toute résidence il y a une rencontre avec le public environnant ; elle se fait souvent sous forme d'atelier pédagogiques. Jimmy et moi avons du monter deux ateliers chacun, un avec une classe de 6ième et un autre avec une classe de maternelle. J'étais très enthousiaste quant à l'idée de mener ces ateliers (avec la compagnie de Flore de l'asso Curiositez ) avec des ados.

J'ai tout d'abord montré et expliqué mon travail à la classe, accompagnée de leur prof d'art plastiques et de français. Ils ont été très réceptifs. J'ai réussi à leur faire employer le mot "mélancolique" au lieu de "dark" ou "gothique" p...

 

 

En retard ! En retard ! En retard !

Je suis encore plus en retard qu'un lapin blanc.

 

La diva poussièreuse est peut - être une des premières idées que j'ai eue pour les photos au château d'Espeyran. C'est cette nana qui est coincée là depuis tellement longtemps, que les toiles d'araignées font partie de son quotidien. Ma copine Manue et ses cheveux blanc/gris (aux teintes parfois bleuâtres ou jaunâtres héhé) était tout simplement la personne parfaite pour cette mise en scène.

...

Please reload